Le mulard Kriaxera - Pourquoi cette souche?

image sets Des canetons coûtant 50% plus cher, une croissance plus lente, des carcasses pesant 20% de moins : il faut être un trés mauvais gestionnaire pour choisir ce canard pour son élevage. Mais si l'on considère que le coût de revient est secondaire par rapport à la qualité, le raisonnement devient tout autre.


Car il y a 40 ans, lorsque les éleveurs abandonnèrent cette souche, ils savaient que ce n'était pas au bénéfice de la qualité. Mais à cette époque seuls comptaient la productivité et la rentabilité immédiate.image sets

Quelles sont ces qualités qui nous ont poussé à aller ainsi à contre courant :

  • La 1ère est, sans conteste, la finesse et la saveur de sa chair et de son foie. La peau est moins épaisse, moins grasse et les os sont plus fins : la différence de poids avec les souches classiques ne se fait pas sur la quantité de muscles mais sur celle de graisse et d'os. Lorsque nous avons essayé cette souche, nous n'avons rien dit à nos clients, mais leur réaction a été immédiate pour nous dire que ce n'était pas les mêmes produits et que cela était nettement mieux.

  • La rusticité : la sélection très poussée en environnement artificiel augmente certes les performances mais diminue en sens inverse la résistance aux maladies et la capacité à valoriser les espaces naturels : on sélectionne des animaux qu'il faut nourrir avec des concentrés et traiter systématiquement contre les maladies. Les canards Kriaxera nous permettent de valoriser pleinement les 10 hectares de parcours que nous mettons à leur disposition, compensant ainsi largement la plus longue durée d'élevage.image sets

  • La docilité : ce sont des animaux calmes, qui se laissent gaver facilement. Sachant que la manière dont les canards vivent le gavage a une incidence directe sur la qualité du foie gras, on mesure l'importance de ce critère. A l'inverse, la sélection poussée des souches classiques produit des bêtes nerveuses et peureuses.