Fabrique d'aliment - La fabrication

image setsPour assurer une croissance rapide et harmonieuse, il est nécessaire de mettre à disposition des canards une alimentation équilibrée correspondant à leurs besoins. Or ceux-ci varient en fonction de l'âge et des conditions climatiques : en période froide, il faut que l'alimentation soit plus riche en énergie, alors qu'en été, il faut augmenter la teneur en protéines.

image setsLa tâche est compliquée par le fait que nous mettons à leur disposition de vastes parcours dans lesquels ils trouvent une bonne part de leurs besoins (au moins durant la belle saison) sous forme de végétaux qu'ils pâturent, de graines d'herbes, d'insectes, de limaces, de vers et autres animalcules péchés dans le ruisseau. Cette part étant variable, en quantité et en composition, nous partons du principe qu'elle est à priori équilibrée et plutôt riche en protéines : nous raisonnons donc la formulation des aliments sans trop en tenir compte, en minorant légèrement la teneur en protéines.

image sets Les ingrédients utilisés sont principalement les graines produites sur l'exploitation :



  • Le maïs : riche en énergie et pauvre en protéines, c'était jusqu'à présent l'ingrédient de base des rations. Il nécessite d'être complété par un aliment riche en protéines, tel que le tourteau de soja (voir plus bas) ou la fèverole.

  • Le triticale et la féverole : cultivés en mélange, les grains sont récoltés ensemble, dans des proportions variables en fonction des champs et des années, mais assez proche de moitié-moitié. Le triticale, qui est une graminée comme le maïs, possède un peu moins d'énergie mais plus de protéines. La féverole, comme toutes les légumineuses, est riche en protéines et moyenne en énergie. Ce mélange constitue un ingrédient moyen en énergie et bien pourvu en protéines.

  • image setsLe tourteau de soja : une fois l'huile extraite, c'est ce qu'il reste de la graine de soja. Riche en énergie et très riche en protéines, il permet de rééquilibrer la valeur alimentaire des céréales. Acheté à l'extérieur, et principalement importé d'Amérique, nous nous assurons que les lots que nous achetons sont non OGM. Depuis l'introduction de la féverole, les besoins en tourteau sont en forte diminution et il n'est plus utilisé aujourd'hui que pour les jeunes canards.

  • Le complément minéral vitaminisé. Les céréales et principalement le maïs sont pauvres en minéraux (calcium, phosphore) et en vitamines. Ces compléments sont introduits dans le mélangeur à raison de 4% pour les canetons puis 3%.