Fonctionnement actuel - Tri des canards

 

Tri des canardsC'est là une opération atypique : nous sommes, en effet, une des rares fermes a pratiquer encore un abattage sélectif.

A l'opposé des systèmes industriels, où l'abattage de la totalité de la bande est programmé avant même la mise en gavage, nous n'avons pas une durée fixe de gavage.

Il faut savoir que chaque canard ne vit pas de la même manière le gavage : certains prennent très vite du poids et développent rapidement leur foie, alors que d'autres demandent plus de temps pour arriver au même résultat.

Et cela d'autant plus que l'on n'utilise pas d'additifs alimentaires venant "aider" cette transformation.

C'est pourquoi nous abattons une bande en 2 à 3 séries, de manière à calibrer la taille des foies au niveau souhaité.

Ainsi, les lundi et mercredi, tôt le matin, les canards en fin de gavage sont palpés un par un pour déterminer la taille de leurs foies. La prise en main au niveau des ailes donne déjà une bonne indication  : l'équilibre avant-arrière ou plutôt le déséquilibre vers l'arrière laisse présager de bonnes choses. Ensuite, en les tournant sur le dos, on peut déterminer visuellement le rebondis du ventre et sa largeur. Enfin une palpation de cette zone permet de sentir le volume du foie et, avec un peu d'expérience, de se faire une idée assez précise de sa taille.

Des chariots sur lesquels sont empilés des caisses à volailles permettent de séparer les canards à abattre. Ceux qui restent sont, le lundi regroupés par 5 dans une partie des cases pour être gavés 2 jours de plus et le mercredi transférés dans un parc libre de la bande suivante.

Finalement, les chariots sont roulés jusqu'à un godet attelés à l'arrière du tracteur pour être transportés à la salle d'abattage.