Céréales et protéagineux - Le triticale

 

image sets
C'est une céréale à paille de création récente, issue du croisement entre le blé et le seigle : l'avantage est que cette nouvelle espèce concilie les avantages de ses parents :

  • Le blé lui amène la richesse de son grain qui en fait pour nous un bon ingrédient pour la fabrication d'aliment car s'il a un peu moins d'énergie que le maïs, il est un peu plus riche en protéines.
  • Le seigle lui a légué sa rusticité et la capacité à valoriser des terres comme les notres où le blé vient difficilement.

Semée en mélange avec la fèverole, elle bénéficie des apports azotés de cette légumineuse, ce qui nous permet de ne pas avoir à la fertiliser.

Tout comme pour la fèverole, la très faible densité en comparaison d'une culture en pur nous permet d'éviter le développement des maladies cryptogamiques qui habituellement dans notre zone entraine de lourdes pertes de rendement et empêche un bon remplissage des grains.
image sets
La complémentarité dans l'occupation de l'espace entre les deux espèces permet de contrôler naturellement les pousses de mauvaises herbes qui sont étouffées sans aucune intervention de notre part.

Implanté à l'automne, après la récolte du maïs, ce mélange est aussi délicat à semer qu'à récolter. En effet, le triticale doit être enfoui superficiellement, alors que la fèverole demande un semis profond.

Nous passons donc le pulvériseur à disque sur les cannes de maïs puis nous semons à la volée les grains de fèverole. Un second passage de pulvériseur enterre la féverole et affine la terre. Le triticale est alors semé à la volée et enfoui par un léger passage de vibroculteur.

image setsLa récolte est réalisée par un entrepreneur, particulièrement efficace pour régler sa machine et ainsi éviter les pertes de grains de triticale et la casse des grains de fèverole. En effet, si le mélange présente des avantages indéniables en culture, sa récolte est problématique : la fèverole est facile à battre mais sensible à la casse alors qu'à l'inverse le triticale demande un traitement énergique pour limiter les pertes.