Terres et locaux - Les batiments

Les bâtiments sont répartis sur les deux sites.

image sets

A Ithorrotchenia, nous avons :

  • La salle de gavage, aménagée dans un hangar de 450 m² bâti en 1991 à l'arrière de la maison d'habitation, hangar qui sert également d'atelier et de garage pour une partie du matériel et de stockage pour le maïs de gavage.




  • La conserverie, bâtie en prolongement de la maison : une partie a été aménagée dans des locaux existants, une extension a permis de loger le restant. Cet atelier dispose de 3 agréments sanitaires européens : un pour l'abattage, un pour la découpe des viandes et le troisième pour la conserverie. Les pièces de travail sont au rez de chaussée, l'étage étant utilisé pour le stockage des emballages, des conserves et pour la préparation des commandes.image sets



  • Le point de vente, aménagé dans l'"Ezkaratz", salle de travail traditionnelle au centre des fermes basques. Il nous permet de recevoir les visiteurs voulant acheter nos produits à la ferme.
    Cette pièce servait autrefois à entreposer du matériel en bas et des récoltes à l'étage.image sets

 

 

image sets

A Eyhartzea se trouvent :

 

 

  • Un hangar de 300 m² qui loge le stockage des céréales, la fabrique d'aliment et le gros du matériel. Bâti en 2003, il remplace un ancien bâtiment trop petit et non fonctionnel et qui sert aujourd'hui à abriter les rafles de maïs broyées servant à faire la litière des jeunes canards.



  • image setsLe séchoir solaire : c'est une installation atypique puisqu'il s'agit d'un prototype. Ce bâtiment nous sert à sécher les épis de maïs grâce à la chaleur du soleil captée par les tôles noires de couverture.
    Il est implanté sur un talus de manière à bénéficier du relief pour un remplissage et une vidange par simple gravité.
    Vous trouverez plus de détails dans cet article.


Il y a également de petits bâtiments, mobiles pour la plupart, qui servent au démarrages des canetons. 3 canetonnières, isolées et chauffées, sont utilisées les premières semaines et relayées ensuite par 3 "tunnels" qui permettent aux jeunes canards de se protéger de la pluie.